logo
image3

Édito du Livre Blanc "Être assuré en 2030 !"


13/07/2018, Édito du Livre Blanc « Être assuré en 2030 ! » de l’École Polytechnique d’Assurances (EPA)

        Édito du Livre Blanc

Édito de Florence PICARD au Livre Blanc "Être assuré en 2030 !" de l’École Polytechnique d’Assurances (EPA). Ce Livre Blanc est associé au :

 

En 2015, l’École Polytechnique d’Assurances a fédéré autour d’elle une communauté d’acteurs de  l’assurance et de la protection sociale, soucieux de promouvoir l’humain dans le nouveau monde numérique.

Son premier Livre Blanc intitulé « L’humain dans le numérique et le Big Data » rassemblait les objectifs de notre association, exprimés dans la diversité des angles de vision et des parcours des membres de son Comité Scientifique.

L’éthique était notre préoccupation commune, dans un univers où les expressions à la mode étaient alors plutôt : « data science », « disruption », « personnalisation », « faire parler les données », « pétrole du 21ème siècle ».

Le mot « éthique » semblait encore d’un autre âge. La mode était à l’adhésion sans nuance aux nouvelles technologies.
En construisant notre Certificat « Enjeux stratégiques et éthiques du Big Data dans l’assurance », qui intègre la place de l’Homme dans le monde numérique, avec les notions de valeurs et d’éthique, nous paraissions un peu idéalistes. Nous étions précurseurs.

Aujourd’hui, nous sommes dans l’actualité. Le mot « éthique » est partout : dans le rapport Villani qui préconise la création de comités Ethique, mais aussi dans les entreprises qui ont (re-)découvert les principes fondateurs du respect de la vie privée et de la non discrimination à l’occasion de  l’entrée en vigueur du RGPD (règlement européen pour le respect des données personnelles) et de leur obligation de se mettre en conformité.
Au-delà de la simple nécessité de Compliance, les principes d’Accountability et de Privacy by design Promus par la CNIL pénètrent les esprits et font prendre conscience de la puissance de la révolution technologique, avec ses formidables atouts et ses redoutables pièges pour nos valeurs communes si nous n’y prenons garde.

Le RGPD, qui bien sûr nécessite une utilisation frugale des données et des modifications souvent coûteuses des organisations, commence à être perçu comme un outil de création de valeur et de confiance.

Dans les décennies qui viennent, l’Éthique va donc accompagner notre développement numérique. Arriverons-nous à contrebalancer les inévitables dangers des nouvelles technologies ?
En assurance, ces dangers s’appellent l’hyper-segmentation, la personnalisation, l’individualisation, la volonté de ne pas payer pour les « mauvais risques », l’illusion de mieux affronter un risque de façon individuelle qu’en le mutualisant avec d’autres, l’affaiblissement de la notion de solidarité.

Que sera l’assurance en 2030 ? En 2030, pour un individu ou pour une entreprise, que voudra dire « Etre assuré » ?

Vous trouverez dans notre Livre Blanc plusieurs visions de cet avenir que nous allons construire ensemble.